1e. Sous-embranchement des tuniciers

 

Ces animaux d'apparence si simple sont biologiquement les plus proches des vertébrés !
En effet au stade larvaire ils nagent, possédent un embryon de colonne vertébrale et même un cerveau.
Il ne leur manque pratiquement plus qu'un oeil pour faire un poisson.

 

A l'état adulte ils sont fixés, entourés d’une tunique, et présentent deux orifices tubulaires.

Comme les éponges, les ascidies se nourrissent par filtration. L'eau entre par leur orifice inhalant (au sommet), passe par leur pharynx filtrant, puis ressort par leur orifice exhalant (sur le côté).